Partagez
Aller en bas
Ivan-le-Rouge
Messages : 43
Date d'inscription : 26/08/2018

Mosin Nagant

le Dim 26 Aoû - 15:50
Bonjour,

Camarades, je vous propose une review du Mosin Nagant de chez Zeta Lab ainsi que de son indispensable upgrade.

Pour le RS : google et wikipédia sont vos amis.

Introduction :

Fabriquant : Zeta Lab (n'existe plus suite à une descente de la police chinoise dans leurs locaux)
Fonctionnement : manuel
Taille du chargeur : 18 billes.
Prix : environs 300€

Réplique acheté il y a bientôt 5 ans chez Safara Airsoft (shop italien), elle a plus connu le stockage que le terrain. La réplique est livrée dans un simple carton remplis de papier cratf, accompagnée d'une sangle et d'une baionette factice.
Trois modèles étaient disponible : M91/30, M91/30 sniper et M44 (en spring ou gaz), plusieurs générations ont vu le jour dont certaines avec un succès tout relatif. Zeta Lab ayant fermé boutique, on ne trouve ces modèle qu'en occasion.
La review sera assez light pour la bonne raison que j'ai travaillé cette réplique plusieurs fois et qu'elle n'est plus dans son état d'achat. Je la fais surtout pour présenter certains upgrades qui améliorent grandement son utilisation.



1) Externe :

Première impression : la forme est belle, la couleur est moche, mais alors vraiment... Le bois fais très plastique, sans relief, trop opaque. La lasure n'a pas été appliquée sur toute la surface, il en résulte des différences de teinte et des partie nues (face intérieures et emplacements des attache sangle notamment). Il est en revanche solide et marque peu.
Le métal est de bonne facture, on retrouve de l'acier quasiment partout. Attention le mien à tendance à rouiller, le stocker dans un garage n'est pas forcément le plus adapté, pensez à un coup de WD40 de temps en temps. Les parties en laiton sont devenues ternes rapidement et sont simplement collées au bois, elles ont la fâcheuse tendance à se faire la malle.
Des marquages sont présents.
La réplique ayant été achetée en Italie, elle est gratifiée d'une peinture orange à l'extrémité du canon, peinture s'enlevant facilement heureusement.
La sangle est correcte, elle fais le job et semble suffisamment solide.
La baronnette est à jeter immédiatement. D'un plastique similaire à celui de jouet bas de gamme, avec des traces de colle par endroit et rigide au risque de blesser... Je cherche un équivalent en caoutchouc (sans succès pour le moment), a noter que les modèles RS s'adaptent sans soucis.
Les organes de visée sont réglables et clair.

Les organes de visée, avec de la rouille :



Détail des marquages :



Une des parties en laiton :



Comparaison des baïonnettes (je vous laisse deviner laquelle est la RS) :



2) Interne :

Ici aussi le métal est présent de partout, sauf pour ce qui tien lieu de "chargeur". Le bloc hop up dispose d'un joint destiné à empécher les bille de glisser dans le cylindre. Les premières générations n'avaient pas ce joint...
Quant la culasse est reculée on notera que le nozzle est visible par la trappe d'éjection, ce qui fais que de l'interne se salit rapidement.
Le nozzle est recouvert de caoutchou pour assurer l'étanchétié, ça fais le job même si il arrive que ça se décolle en raison de colle bas de gamme utilisée. De la super glue à réglé ce problème.
Le canon mesure 67cm de long et n'est pas calé.
Le hop up d'origine est un immondice sans nom, à jeter également.
Le "chargeur" d'origine n'est qu'une vaste blague. Dire que des types (probablement diplômés) ont réussit à nous sortir un truc pareil me rend malade : Pour recharger en billes il faut ouvrir un capot sous le puis de chargeur, tirer une petite ficelle tout en insérant les billes dans un goulotte avant de relâcher la ficelle en essayant de ne pas la coincer quand on referme le capot... bref ce n'est pas pratique et c'est très long. Les billes sont acheminées vers le hop via un tunnel, il en résulte un nombre de billes inutilisés important. En plus la ficelle relie le bloc chargeur (partie basse du fusil) et le hop up (partie haute) donc relie le tout, ce qui est gênant pour le démontage.
Le démontage se fait facilement, la réplique comporte peu de vis et de pièces.

Détail sur le nozzle :



Le système de chargement d'origine, remarquez la ficelle-tirette :



Une fois le capot ouvert, je vous laisse imaginer la galère pour recharger (surtout avec des gants) :



Une vis manquante (c'est d'origine...) :



3) Performances :

La mécanique est insuffisamment puissante compte tenu de la longueur du canon, de plus il manquait des vis sur le mien. Il en résulte des performances franchement médiocres (15 mètres de portée d'origine et 280 fps !), bon au moins c'était plutôt régulier. Les normes de puissance en Italie étant plus basses que les nôtres ceci pouvant expliquer cela, cependant les prestations en sortie de boite semble assez aléatoires selon les époques et les fournisseurs.

4) Upgrades :

Un ressort M170, un joint de hop up et on peut commencer à en faire quelque chose. Les performances ne sont pas transcendantes mais au moins il m'arrive de toucher à 40m et le groupement reste correct. Je vais tester avec un canon plus court dès que j'aurais ça sous la main, vu le faible volume du cylindre ça améliorera peut être les choses. Mon objectif serait de rester au alentours de 350 pfs (en raisons du style de jeu "carabine" et des règles de puissance et de sécurité de mon association).
Le gros point noir restait le chargeur : difficile à recharger sur le terrain et d'une fiabilité discutable. A force de tourner le problème sous tous les angles j'en suis arrivé à la conclusion qu'il fallait remplacer le système par un chargeur amovible qui viendrait se cacher dans le vrai. Et là miracle : alors que je commençait juste à dessiner la chose j'ai trouvé qu'un internaute avait déjà fais tout le travail et le vendait sous la forme de kits en impression 3d (chargeur et tunnel d'alimentation en billes). Je n'ai pas cherché à réinventer la roue et j'ai sorti le compte Paypal. Une semaine plus tard le kit est dans la boite au lettre. Il est en plastique blanc avec une finition par sablage, légèrement souple et flexible. Le montage ne pose pas de difficultés mais nécessite un ressort de chargeur AEG (simple colonne et avec téton de remontée des billes) et des vis. L'installation prend un peu de temps et quelques ajustement à la lime sont requis. On voit bien que plusieurs versions du fusil ont été faites, bien que le kit soit дебилçu pour j'ai du imprimer deux éléments en 3d en remplacement d'une vis traversant le corps, celle ci ne pouvant plus être placée en raison de l'encombrement du tunnel.
On remarquera la présence d'un dispositif permettant d'éviter que les billes présentes dans le tunnel ne tombent quand le chargeur est retiré.
J'ai rajouté un ressort pour faciliter l'extraction des "chargeurs".



En plus du kit Shapeway il vous faudra :
-un ressort de remontée des billes (un issu d'un low cap fera l'affaire, a condition que le chargeur soit en simple colonne). Il est également possible d'en acheter en pièce détachée.
-un ressort pour le système qui empêche les billes de tomber du chargeur, toujours à prélevé sur le low cap (ici récupéré sur un stylo bille, et ça fonctionne très bien).
-un téton de remontée des billes. Soit issu du low cap, soit en impression 3d.
-5 vis diamète 2.2, longueur 6mm. Achétées sur eBay pour une bouchée de pain.

Pour l'assemblage je fais appel à votre logique, rien de bien compliqué. Il faudra jouer de la lime et du papier de verre pour que le chargeur rentre sans soucis dans la réplique. Comptez une demi heure par chargeur.

Les kits se montent directement sur l'existant :



L'interne du chargeur :


Ce que ça donne une fois chargé :



Pièce crée en impression 3d (une de mes premières donc rendu pas terrible) :



Edit : pièces refabriquées :



Dans une poche :



Et la c'est une métamorphose, la réplique gagne énormément en jouabilité. Raffinement suprême : le chargeur tiennent dans les portes chargeurs RS, leur encombrement étant sensiblement le même qu'un clip de 5 cartouches (j'ai oublié d'en faire une photo).

Le bois à subit divers ponçages avant d'être gratifié de lasures, ayant une préférence pour les bois tirant sur le jaune je suis parti vers ce genre de teinte. Si je ne me trompe pas l'original était en bouleau, bois qui peut prendre toutes sortes de teinte selon l’emplacement de la scierie, le climat local et des traitements appliqués.

Une baionette RS offerte par ma femme complète l'ensemble (je ne la prend pas pour jouer bien sûr).

Pour ajouter du fun j'ai fabriqué un tromblon à grenade Dyakanov :






Pour faire simple c'est une grenade de 40mm dont la détonation de fait en tirant une bille sur sa valve de déclenchement.

Conclusion :

Une réplique atypique qui nécessite du travail avant d’être présentable. La qualité des matériaux ne sauraient être remise en cause mais l'interne est d'une nullité sans limites. Malgré une large utilisation dans le temps et dans l'espace cette arme ne représente qu'un marché de niche pour l'airsoft et je craint que cela reste la norme pour un moment.

Merci de m'avoir lu!


Dernière édition par Ivan-le-Rouge le Dim 2 Sep - 12:47, édité 1 fois
Cham07
Messages : 150
Date d'inscription : 19/08/2018
Age : 25
Localisation : Ardèche

Re: Mosin Nagant

le Dim 26 Aoû - 18:21
Simpa comme tous Very Happy tu a la tenu qui va avec?
Ivan-le-Rouge
Messages : 43
Date d'inscription : 26/08/2018

Re: Mosin Nagant

le Dim 26 Aoû - 18:44
Oui mais pas de photo récente. Je trouve comment poster des photos en taille réelle et je la posterais dans la section adéquate.
avatar
Volt
Admin
Messages : 61
Date d'inscription : 14/08/2018
Age : 24
Localisation : Pripyat

Re: Mosin Nagant

le Dim 26 Aoû - 20:25
Très chouette review camarade ! Tu as eu du courage de tenter de le fiabiliser, bon nombres de possesseurs déçus se sont débarrassés de leurs fusils.

Mein gott l'interne foireux de ton pauvre mosin me rappelle mon kar d boys, a cette différence près que visiblement le mosin est un minimum récupérable.
avatar
Kirill_GV001
Admin
Messages : 119
Date d'inscription : 14/08/2018
Age : 24
Localisation : Saratov
http://frontov2.forum2x2.ru

Re: Mosin Nagant

le Lun 27 Aoû - 7:54
Je suis bien content de voir qu'il existe un moyen de rendre un Mosin vaguement jouable, je fais moi-même partie des anciens utilisateurs déçus... J'avais eu un S&T crosse plastique à gaz qui tirait très bien (loin et droit) mais avait en plus du chargeur gerbotronique un réservoir de gaz qui suffisait pour 8 tirs à puissance normal (sur 11 billes par rechargement) et un Red Fire spring à crosse en bois, avec une SUPERBE lunette, mais qui demandait une force énorme pour réarmer la culasse et avait des performances pas pourries, mais pas enthousiasmantes non plus.

Maintenant qu'il y a ce sujet, qui sait, peut-être que je me reprendrai un 91/30 un de ces jours, ça me rend espoir...
Contenu sponsorisé

Re: Mosin Nagant

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum